Points noirs, acnés, boutons…la peau grasse a toujours été sujette à des imperfections cutanées. La particularité de ce type d’épiderme est qu’il sécrète en excès, une substance grasse appelée sébum. Comment réguler le fonctionnement de glandes sébacé ?

Il existe de nombreux traitements pharmaceutiques et naturels afin de vous défaire de tout ce gras qui vous pourrit la vie.

Les différents types de peau ​​

Il faut dire qu’à la naissance chaque personne a un type de peau particulier. Toutefois, les pesanteurs biologiques, sociales et environnementales peuvent modifier votre type d’épiderme. Les conditions d’hygiène cutanée sont questionnées à ce niveau quand on sait que l’hygiène y est pour beaucoup.

Si vous ne le savez pas encore, faites un tour sur notre article qui vous expliquera comment connaître son type de peau en seulement 2 minutes !

Tout compte fait, les professionnels de santé ont identifié quatre différents types d’épiderme à savoir :

Les peaux normales

De manière générale, on parle de peau normale lorsque vous avec un épiderme pas trop gras, ni trop sec, mais présentant une texture douce au toucher. La production de sébum est bien équilibrée et ce type d’épiderme se caractérise par leur éclat et leur uniformité de teint. Ici, pas besoin de craindre les points noirs et apparition des comédons, car la peau est nette et  ne présente aucun problème dermatologique à  vue d’œil. De plus, son entretien n’exige en aucun cas des produits cosmétiques de luxe.

Les peaux sèches

Il s’agit ici du type d’épiderme qui ne produit pas assez de sébum. Lorsque vous avez un épiderme asséché, il est évidemment de contracter des infections et inflammations cutanées du fait de l’absence de barrière protectrice.  De même, vous êtes appelé dans ce cas, à faire façon à l’épineux problème de démangeaison.

L’absence d’éléments nutritifs entraine une desquamation permanente de l’épiderme et la personne aura toujours l’impression d’avoir une peau de reptile du fait de la présence des plaques sèches.

L’assèchement cutané est un véritable problème de santé épidermique du fait de son vieillissement prématuré qu’il engendre.

Les peaux grasses

Une peau est dite grasse parce qu‘elle produit une quantité excessive de sébum. Cette surproduction de sébum est le fait de nombreux facteurs conjugués. De ce fait, il vous est facile de distinguer un épiderme gras d’un épiderme sec ou mixte. Entre brillance et dilatation des pores, il est important de connaître les caractéristiques de son épiderme afin de toujours adapter le traitement en fonction de ces caractéristiques.

Les personnes ayant ce type de tégument sont exposées à l’apparition des boutons, points noirs et aux infections cutanées.

Les peaux mixtes

Avez-vous entendu parler d’un mélange de peaux ? Il s’agit d’un épiderme 2-en-1, c’est-à-dire qui a une partie du visage normale ou sèche (joues), et une autre partie plutôt grasse (zone T). Le mixage est le fait qu’il est possible d’identifier deux zones du visage bien différentes du point de vue de la flore cutanée. Cette flore est constituée d’un film hydrolipidique dont la quantité et la qualité diffèrent d’une partie du visage à l’autre.

Comment savoir si l’on a la peau grasse ?

Reconnaître un épiderme gras n’est pas si compliqué que ça, du fait d’un ensemble d’indicateurs qu’il faille identifier. Ces  indicateurs sont observables et palpables aussi bien par le savant naïf que par les professionnels de santé.

Les symptômes qui montrent qu’on a à faire à une peau grasse sont entre autres :

L’épaisseur de la peau au toucher

Les épidermes gras sont complètement différents de ceux normaux et autres. Ils tiennent leur qualificatif en raison de la surproduction de sébum. Cette peau est constituée d’un grand nombreux d’éléments gras qui peuvent rendre votre épiderme pâle à vue d’œil, mais aussi charnu. Cette constitution particulière de l’épiderme participe donc à rendre votre tégument lourd et  épais au toucher.

Par ailleurs, certains facteurs internes ou externes, les habitudes alimentations de l’individu peuvent expliquer cette épaisseur de l’épiderme lesquels? La consommation des aliments riches en lipides et en glucides .Cette consommation Accrue  des aliments gras et sucrés  a un impact direct sur le type  et qualité de notre peau. Au finish on aura  aussi bien des adolescents  que des adultes ayant des peaux grasses du fait de leur alimentation riche en lipides et en sucre.

L’aspect luisant et brillant de l’épiderme 

Les peaux grasses sont des épidermes fortement constitués en substance grasse. En effet le caractère luisant et brillant de la peau s’explique  par la dilatation des pores  qui produit en d’une part la transpiration mais aussi un excès de sébum qui rend la peau huileuse et brillante distance.  Résultat si vous touchez les personnes ayant ce type de peau il est fort possible que vous ressentez une légère couche d’huile sur les doigts.

En outre il important de souligner que l’excès  sébum  sur la peau crée  les imperfections telles que l’apparition des peaux mortes  des taches noires et des boutons d’acné. Toute chose qui ne participe pas à l’éclat et à la beauté de votre épiderme. Au regard de ce qui a été dit plus haut, il est important de souligner  les épidermes gras nous préservent certes des problèmes de sècheresse de la peau. Mais nous exposent davantage aux diverses imperfections dermatologiques.

La présence des imperfections dermiques

Un tour effectué chez un dermatologue laisse entrevoir le constat selon lequel chaque type de peaux possède aussi bien ses spécificités mais aussi ces points forts et ses points faibles. Le plus important étant de connaitre son type de peau et de trouver les astuces de protection. S’agissant  des peaux grasses par  exemple, il est important de souligner que leurs constitutions les exposent  sont pour la plupart de temps aux imperfections dermiques.

En effet une sécrétion excessive de sébum sur les parties telles que le visage, le cou, des épaules, engendre un foisonnement de diverses bactéries responsables des problèmes dermatologiques. Cette prolifération d’agents étrangers cause des problèmes tels que l’acné, les boutons, comédons, les taches noires et autres défauts cutanés. Toutes choses qui contribuent de manière significative à ternir le rayonnement du visage.

Quelles sont les causes d’une peau grasse ?  

La peau grasse entre dans le grand ensemble des différents types d’épidermes. Scientifiquement, il s’agit d’un épiderme qui sécrète plus de substance grasse, notamment le sébum. Lorsqu’il y a surproduction, on parle de séborrhée ou production excessive de sébum par les cellules pilaires. Dès lors, quels sont les facteurs qui peuvent être à l’origine d’une peau grasse ?

Les facteurs génétiques 

L’hérédité est l’une des causes de l’apparition d’un tissu pilaire gras. Le processus de transmission des caractères d’une personne à l’autre peut entraîner inéluctablement des complications diverses. Ces complications sont le fruit des caractères héréditaires qui se transmettent de génération en génération et s’intègrent dans l’identité génétique. Si votre parent a un épiderme gras, alors il n’est pas étonnant que cela vous arrive également.

Les déséquilibres et changements hormonaux 

Les hormones jouent un rôle important dans l’organisme, ils sont en quelque sorte des porteurs de messages. Lorsqu’il y a déséquilibre ou modification de certains groupes d’hormones, ceci se répercute directement sur notre corps.

Ce qu’il faut comprendre ici est que la puberté avec son lot de changements hormonaux peut engraisser votre épiderme. Comment ? Le dérèglement des glandes sébacées au moment de la puberté favorise la surproduction du sébum.

Cette substance est certes importante pour la protection de votre tégument, mais constitue également un véritable danger. Il en est de même pour des femmes en gestation. Ici, les modifications hormonales favorisent la survenue d’un épiderme gras. Il est important de savoir l’arrivée d’un enfant n’est pas sans conséquence du point de vue organique.

L’excès de sébum incrusté dans les cavités pilaires en est l’une de ces conséquences de ce changement hormonal observé aussi bien pendant la puberté que lors d’une grossesse.

L’utilisation de certains produits cosmétiques

L’utilisation des produits cosmétiques sur la peau n’est pas un fait du hasard. Elle recommande de connaitre son type d’épiderme ainsi que les  soins adéquats. Il faut dire que l’entretien des peaux épaisses exige des produits particuliers certifiés « bio ».

Or bon nombre de personnes  traitent leur peau à base de produits maquillants tels que les fonds de teint lourds, les lotions irritantes qui au contact des rayons de soleil, créent des dépôts, des débris et solides qui au fil du temps, engraissent l’épiderme.

Le mauvais usage de certains cosmétiques sur la peau crée des modifications cutanées. Les victimes de cette triste expérience sont parfois obligées d’accepter leur nouvelle configuration  épidermique.

Du coup, trouver des voies et des moyens pour lutter contre cet engraissement cutané devient un impératif. Le traitement des peaux grasses recommande donc à  l’utilisateur de bien s’y prendre afin d’avoir les résultats satisfaisants.

La prise de certains médicaments  

La prise des  médicaments a pour but de lutter efficacement contre une maladie. Toutefois  ces produits pharmaceutiques peuvent provoquer des effets rebond. De ce fait il a été démontré que ces substances chimiques sont à l’origine de l’engraissement du tissu cutané. Quels que soient les effets indésirables des médicaments ces molécules sont le fruit des recherches de la médecine modernes et par conséquent on ne peut s’en passer.

Les produits contraceptifs en l’occurrence les pilules créent d’importants déséquilibres hormonaux qui ont un impact direct sur le fonctionnement de l’organisme et même sur l’engraissement de la peau. Partant de ce fait, l’on remarquera qu’une femme sous pilule développera une masse corporelle remarquable.

Cette augmentation de poids sera également visible sur la structure épidermique du visage, voire du cou.

Comment traiter pour ne plus avoir la peau grasse ?

Une peau grasse peut être le fait de la transmission des caractères héréditaires. Un sacré patrimoine génétique qui peut vous plonger dans une impasse. Vous pouvez donc restaurer votre peau et choisir celle de vos rêves. Pour y parvenir, plusieurs solutions ou traitements sont à votre disposition. Il vous suffit d’opérer un choix et de suivre le traitement tel que prescrit par le médecin.

Traitement topique

Les traitements topiques sont des solutions “médicamenteuses” à appliquer sur la surface de la peau. Dans le cas de la peau grasse, voici deux types de solutions topiques :

Traitement à base de crème

Avant de vous lancer dans les soins, sachez qu’un épiderme gras exige un entretien journalier profond et sérieux.  Cet exercice vous permettra de réduire l’accumulation des matières  grasses et des cellules mortes qui s’incrustent sur votre tissu épidermique. Ce tissu se modifie sous l’action de divers paramètres d’où la nécessité de la traiter à base de produits de beauté certifiés Bio. Ce choix thérapeutique bien que n’étant pas sure à 100% préserve d’une  manière considérable votre santé cutanée.

L’application des crèmes réparatrices sur votre visage vous permet de lutter efficacement contre l’engraissement cutané. Comment s’y prendre ? Avant de passer à l’action, commencez par nettoyer votre visage à l’aide des gants humides et d’un savon surgras à base de plantes naturelles (ou à l’aide d’une brosse nettoyante électrique). Il est important d’appliquer  votre crème le matin et le soir dans le but d’optimiser les résultats.

Ces soins méticuleux  ont ceci de particulier qu’il récure efficacement les voies cutanées  laissant votre peau plus douce au toucher.

Traitement à base de masque

Des masques maison constituent également une voie de solution intéressante contre l’engraissement de votre épiderme. Un masque à base de citron  et de miel  vous aidera à diminuer l’excès  gras sur la peau et à éliminer les taches noires et les boutons d’acné qui vous enlaidissent.

Le masque à base d’argile pure par contre vous  décollera les cellules mortes tout en laissant vos pores ouverts. Ici il est préférable d’appliquer la crème et le masque sur le visage et d’attendre au moins 10 minutes le temps que le produit pénètre en profondeur dans l’épiderme et agisse.

Les masques sur la peau vous permettent non seulement de nettoyer l’épiderme et mais aussi  de l’hydrater. Cependant les masques trop fréquents peuvent assécher la peau raison pour laquelle  il est  conseillé de les  appliquer une seule fois par semaine.

Le traitement médicamenteux 

Dans certains cas d’espèce, le médecin vous prescrira alors un traitement à base d’un produit chimique appelé isotrétinoïne  qui  est une tablette de comprimés à avaler. Ce produit magique a pour but de réduire les glandes sébacées dans l’optique de diminuer de façon considérable la quantité de sébum sur la peau de lutter contre les acnés rebelles. Il vous suffira donc de respecter la durée de traitement ainsi que la posologie indiquée.

Il faut dire qu’en dehors  des crèmes on peut aussi faire d’autres méthodes de traitement telles que le traitement laser. En quoi consiste-t-il ?

 Le traitement au  laser

Ce type de traitement nécessite l’intervention des professionnels de santé ou dermatologues. Le traitement au laser diminue non seulement la production des matières grasses, mais aussi resserrer les pores. De nombreux patients ont fait confiance à ce traitement au laser qui produits des résultats impressionnants.   

Les traitements naturels

Le traitement à base de plantes naturelles dispose aussi ses vertus thérapeutiques satisfaisantes. Vous pouvez donc  traiter une peau grasse en vous servant d’eux et ne pas avoir d’inquiétude puisqu’il s’agit des produits 100% Bio. Point besoin de les craindre dans la mesure où il a été  démontré que les effets rebonds des thérapies naturelles ne sont pas si nocifs que ceux des produits chimiques. Dès lors il  plusieurs produits naturels peuvent restaurer un épiderme gras et lutter contre l’acné c’est le cas de :

  • L’aloès verra
  • du concombre
  • du citron

Pour la plupart de temps, la technique d’utilisation des produits naturels recommande souvent de bien laver la plante en question, de la couper  et d’en extraire le produit et  l’appliquer sur le visage. Ensuite attendre  un bon moment, le temps que le produit pénètre dans les pores et agisse ; enfin procéder au rinçage à grande eau et sécher le visage  à la fin.

FAQ  

Comment maquiller une peau grasse ?

Le maquillage d’une peau grasse passe par le choix des produits adaptés au type de peau. Ainsi,  pour réussir votre maquillage, il faut au préalable vous nettoyer la peau à base d’un gant de toilette humide afin d’enlever les saletés cutanées. Utilisez des poudres liquides, et évitez plutôt des crèmes compactes ou fluides car ils surchargent les tissus cutanés et favorisent l’apparition des imperfections cutanées.

Quel type de démaquillant choisir ?

Il est recommandé pour une hygiène du visage correcte,  préférez des démaquillants doux et particulièrement ceux à base d’eau micellaire. Cette opération méprisable vous débarrassera de toutes impuretés dermiques.

Quelle crème utiliser pour peau grasse ?

 Les peaux grasses de par leur composition ont besoin de crèmes adaptées aux peaux grasses. Pour leur entretien il est conseillé d’utiliser  de crèmes à eaux sans alcool et ne contenant  de produits chimiques.

Quelle huile pour une peau sensible ?

Les peaux sensibles ont besoin pour leur santé des huiles essentielles à base de plantes.  

Comment nettoyer une peau grasse naturellement ?

Il existe un panel de nettoyants naturels pour peau grasse. Vous pouvez opter pour un nettoyage à base de son de blé humidifié à l’eau chaude que vous frottez doucement de façon à faire disparaitre toutes les impuretés.

Quel fond de teint pour peau grasse ?

Pour une peau grasse il est conseillé d’utiliser un fond de teint léger et en poudre minérale. Ce fond de teint nettoie efficacement l’excès de sébum.