Vous avez une peau sèche et vous ne savez comment l’hydrater ? Sachez que vous n’êtes pas seule dans ce cas ! L’air sec, les changements climatiques…ou encore les rayons de soleil, votre épiderme est exposé à plusieurs types d’agressions aussi bien externes qu’internes. Elle s’assèche, craquelle et de ce fait, a besoin des soins appropriés afin de renforcer sa couche protectrice.

Comment s’y prendre pour la réhydrater ? L’hydratation est un élément capital pour la santé de votre peau. Elle vous donne la possibilité de lui fournir des éléments nutritifs afin de prévenir son assèchement.

Les différents types de peau

Les dermatologues et autres scientifiques ont identifié quatre (04) types d’épiderme : gras, sec, mixte, et normal. Qu’il s’agisse d’une peau normale ou sèche, vous trouverez des caractéristiques propres à chaque épiderme. Ceci vous permet également de clairement les identifier les uns des autres afin de mieux les appréhender dans leur constitution hydrolipidique.

Les facteurs biologiques, hygiéniques et environnementaux sont responsables de cette différenciation épidermique observée auprès des humains.

Rendez-vous sur notre guide pour connaître votre type de peau !

Comme type d’épiderme, vous avez :

La peau normale

Il s’agit du type d’épiderme dont tout le rêve. C’est en fait l’idéal, car la production de sébum est modérée et on ne parle pas d’excès de sébum ou d’assèchement de l’épiderme. Le plus intéressant ici est que votre épiderme n’est pas en proie à certaines imperfections à l’instar de l’acné…ou des comédons lorsque les conditions d’hygiène du visage sont respectées.

Pas question de gaver votre salle de bain de divers produits cosmétiques, car un tel épiderme exige moins de produit du fait de la bonne qualité de son film hydrolipidique.

La peau mixte

Avez-vous entendu parler d’un mélange de peaux ? Eh bien, sachez qu’il s’agit d’un épiderme mixte. Le mixage est le fait qu’il est possible d’identifier deux zones du visage bien différentes du point de vue de la flore cutanée. Cette flore est constituée d’un film hydrolipidique dont la quantité et la qualité diffèrent d’une partie du visage à l’autre.

La zone T (front, nez, menton) ici est grasse, ce qui veut dire qu’elle sécrète plus de sébum alors que les joues sont plutôt bien hydratées et présentent une uniformité de texture et de teint. 

La peau sèche

Déshydratation avancée ou carence en éléments nutritifs ? Rien de plus difficile que d’avoir un épiderme asséché. La déshydratation du tégument est un réel problème d’hygiène du visage. Ici, les sécrétions de sébum sont minimes ou quasi inexistantes. L’épiderme devient donc très fragile, car déshydraté et présentant une carence en substance ou matière grasses (lipides).

Il faut cependant cesser de penser qu’il s’agit seulement d’une déshydratation de votre visage, mais aussi d’une absence de nutriments qui constituent la flore cutanée.

La peau grasse

La surproduction de sébum vous permet d’avoir ce qu’on peut qualifier d’engraissement de votre épiderme. La peau grasse est donc celle-là qui produit un excès de sébum au quotidien. Elle est très souvent exposée aux infections cutanées provoquant ainsi des boutons, y compris la séborrhée.

Vous pouvez clairement identifier un épiderme trop riche en gras de par sa brillance, son caractère huileux…ou encore une dilatation visible des pores.

Comment reconnaître une peau sèche ?

Assurer la vitalité de votre épiderme est un défi à relever au quotidien. Il peut donc arriver que vous ne parveniez pas à prendre soin de votre peau comme cela se doit malgré le temps qu’il fait et/ou les pesanteurs environnementales ou biologiques.

Conséquence ? Votre épiderme s’assèche et à dieu votre beau visage. Comment savoir que votre épiderme est asséché ? Reconnaître les signes annonciateurs d’une sécheresse cutanée constitue en fait le début d’un potentiel traitement.

Les symptômes d’un assèchement cutané sont :

Epiderme rêche au toucher

La sécheresse cutanée est un véritable souci de santé de la peau. Lorsque vous en souffrez, votre épiderme devient rêche au toucher, perdant ainsi de son élasticité. La perte de l’élasticité de votre épiderme est un sérieux problème, car elle accélère le processus de vieillissement de la peau. Ici, l’épiderme perd de sa souplesse et devient plutôt tendu.

Il est donc incongru de ne pas rencontrer un dermatologue afin de trouver une issue favorable pour revitaliser votre épiderme.    

La dermatite atopique

L’un des symptômes de l’assèchement de votre épiderme est justement la dermatite atopique. Il s’agit en fait d’une affection cutanée qui se caractérise par des rougeurs sur le visage et sur d’autres parties du corps (coude, genoux etc.).

La dermatite atopique est une manifestation de l’assèchement cutanée qui peut trouver une solution grâce à une simple application des crèmes.     

Tiraillement cutané après le bain

Le tiraillement cutané est inconfortable. Il indique à coup sûr que votre épiderme est déshydraté. Ce phénomène s’observe généralement après avoir pris votre bain ou douche. De plus, le tiraillement de l’épiderme s’accompagne de démangeaison qui vous plonge dans un inconfort quasi insupportable.

C’est certes un symptôme, mais le tiraillement épidermique est à prendre très au sérieux du fait de son caractère gênant, voire incommodant à la limite. 

Gerçures

Expression très utilisée pour désigner une exposition des muqueuses au froid, la gerçure peut être un symptôme d’un épiderme asséché. Vous remarquerez à ce niveau des crevasses ou des fissurations cutanées, preuve de la déshydratation de votre visage. Ces crevasses peuvent s’observer aussi bien sur votre visage que sur le reste du corps.

Il faut donc s’en méfier et trouver une solution afin de résoudre ce problème de santé cutanée.  

Extrême sensibilité au changement de saison

S’il y a un facteur externe à redouter dans la prévention d’une sécheresse cutanée c’est le changement de saison ou climatique. Lorsque votre peau est hyper sensible aux changements de climat, sachez qu’elle manque d’hydratation. Un épiderme asséché perd en fait sa barrière protectrice, celle-là même qui le protège contre toutes sortes d’agressions externes.

Lors du passage d’une saison à l’autre, il n’est donc pas possible pour un épiderme asséché d’être moins sensible du fait de l’absence de barrière protectrice efficace.      

Le psoriasis

Cette affection de l’épiderme est un symptôme d’une sécheresse cutanée.  La présence des plaques sèches sur votre épiderme représente en fait les caractéristiques d’un psoriasis. Cette maladie est assez dangereuse du fait de la présence de ces plaques et rougeurs qui dégradent considérablement votre visage.

Vous aurez comme l’impression d’avoir un épiderme écaillé et l’infection peut s’aggraver sur tout le reste du corps, car cette affection est chronique mais non contagieuse.       

Quelles sont les causes d’une peau sèche ?

Quand on parle de sécheresse cutanée, on voit apparaît des termes comme altération du film hydrolipidique ou barrière cutanée. Pour tout vous dire, ce phénomène n’est rien d’autre qu’une détérioration de la flore cutanée qui fragilise votre épiderme et qui se trouve être incapable de contenir les agressions externes et même internes.

Avoir un épiderme parsemé de plaques sèches, terne, fendillé…ou sans éclat n’est pas du tout plaisant.

Par ailleurs, l’altération du film hydrolipidique est la résultante d’un ensemble de facteurs qui sont mis en cause. Quels sont ces facteurs ? Vous aurez comme cause de l’assèchement cutané :

Les pesanteurs climatiques

Les variations climatiques sont l’une des nombreuses causes de l’assèchement cutané. Les vents frais d’hiver, le soleil d’été et plusieurs d’autres conditions atmosphériques peuvent déshydrater votre épiderme. Il faut savoir que les pesanteurs climatiques ont un impact considérable sur votre état de santé. En plus de l’assèchement cutané, il est possible que votre système de défense organique soit défaillant.

À côté de ces variations, la pollution atmosphérique entraîne inéluctablement une sécheresse épidermique. Ces radicaux libres accélèrent le processus de dessèchement de votre épiderme. Ce dernier produit en ce moment très peu de sébum, ce qui vous permet d’avoir un tégument de crocodile.       

Les cosmétiques

Saviez-vous que les produits de beauté peuvent assécher votre épiderme ? Le constat est fait par plusieurs rapports de recherche qui établissent une corrélation entre usage des cosmétiques irritants et la sècheresse épidermique. Les produits de beauté jouent un rôle important dans l’hygiène et la santé de votre tégument. Toutefois, lorsque ces cosmétiques sont irritants, les effets rebonds sont multiples en l’occurrence la sécheresse cutanée.   

Les savons de toilettes

Tout comme les produits cosmétiques, les savons de toilettes peuvent entrainer une déshydratation cutanée. Lorsque vous utilisez des savons de toilettes non propices à la santé de votre épiderme ou simplement alcalins, les conséquences sont catastrophiques. Votre peau dans ce cas connaît une déshydratation avancée pouvant entraîner des affections et autres infections cutanées.

Il est donc important de connaître les conséquences d’une utilisation des savons ou produits de bain basiques ou riches en alcool galénique.  

L’hérédité

Le dessèchement cutané est un facteur qui peut avoir une origine génétique. La transmission de certains caractères des parents à leur progéniture est mise en avant pour élucider les origines de certaines affections. Ainsi, plusieurs personnes se retrouvent dans des situations de carence hydrolipidique dans les différentes couches épidermiques.

Ceci explique le fait que ces personnes souffrent de ce phénomène d’assèchement épidermique.   

Les changements hormonaux

Les hormones sont responsables de plusieurs processus psychique…et émotif. Vous pouvez aisément comprendre qu’une modification hormonale peut entraîner plusieurs effets indésirables dans l’organisme. Conséquence ? Ce phénomène hormonal est en fait à l’origine de l’assèchement épidermique. Lors de la grossesse…ou lors de la ménopause, le déséquilibre hormonal fait à ce qu’on observe un dessèchement épidermique sur le visage ou simplement sur le reste du corps.     

Par ailleurs, l’âge peut également être à l’origine d’un épiderme sec. Ici, les personnes âgées et les enfants sont très souvent concernés par ce facteur âge. C’est un fait inévitable qui reste cependant remédiable.

L’hygiène corporelle

Il est important de prendre soin de son corps. Une hygiène excessive de votre peau peut entrainer sa déshydratation. Les gestes posés au quotidien peuvent vous permettre de dégrader ou d’améliorer l’état de santé de votre épiderme. La prise de douche répétitive peut vous plonger dans une situation de sécheresse cutanée.

De plus, les effets de liquide vaisselle c’est-à-dire le savonnage excessif du corps abîme les acides gras de la flore cutanée.       

Comment traiter un visage à la peau sèche ?

La peau sèche est une conséquence de la sous-production de sébum et d’une carence en éléments hydrolipidiques. Pour y remédier, plusieurs solutions sont envisageables. Il s’agit en fait des traitements pouvant vous permettre de revitaliser votre épiderme de la manière la plus douce et efficace sans prise de tête.

Vous aurez donc le choix entre plus d’une méthode pour une réhydratation cutanée réussie.

Le traitement topique

L’usage de certains types de produits cosmétiques est indispensable au traitement d’une déshydratation épidermique. Ce type de thérapie s’appuie sur des produits qui, lorsqu’ils sont appliqués sur l’épiderme, pénètrent les cellules pilaires pour être actifs. Quel produit utiliser ? Il existe de nombreux produits hydratants pour des soins de visage revitalisants à savoir :

Les crèmes hydratantes

Ces produits sont indispensables pour lutter efficacement contre l’assèchement cutané. Les agents actifs des crèmes hydratantes (ou de douche) favorisent la restauration de la flore cutanée, y compris la souplesse et la douceur de votre épiderme. Cette dernière assure la protection de votre épiderme.

Les crèmes hydratantes doivent être appliquées quotidiennement après un bain ou une douche. En cas de démangeaison, les crèmes à base d’hydrocortisone sont recommandées.   

Les laits hydratants

Tout comme les crèmes susmentionnées, les laits hydratants jouent un rôle de revitalisation de l’épiderme. La restauration du film hydrolipidique passe aussi par l’application des laits hydratants sur votre peau.

La composition chimique de ces produits cosmétiques indique clairement qu’ils sont faits pour redonner de vie à votre peau.     

Les baumes hydratants

Il s’agit ici des produits destinés à la préservation de la flore cutanée détruite par le fait de nombreuses agressions extérieures. Les baumes hydratants sont généralement constitués d’agents actifs qui agissent favorablement dans le processus de protection et d’hydratation de l’épiderme.

Le traitement médicamenteux

Certains groupes de molécules sont recommandés dans le cadre de la lutter contre la sécheresse cutanée. Les molécules destinées à la restauration de la flore cutanée contiennent des bases grasses comme par exemple l’huile de paraffine, la glycérine, le propylèneglycol etc.

Toutes ces substances sont indispensables à la revitalisation d’une peau sèche. La prise de ces médicaments doit être suivie d’une ordonnance d’un professionnel de santé afin d’adapter le traitement à votre épiderme.    

Par ailleurs, des molécules désinfectantes sont très souvent conseillées (par exemple le dexpanthénol, l’urée etc.). De plus, des médicaments desquamant ou à la kératolytique le sont également.   

Le traitement naturel

La nature est l’une des solutions contre l’assèchement cutané. Elle regorge de nombreuses essences qui agissent de façon efficace sur la reconstitution du film hydrolipidique. Vous aurez droit à plusieurs types de traitement pour un épiderme profondément revitalisé, lisse et doux.

Des plantes médicinales aux huiles essentielles, vous trouverez sans doute le traitement pour votre épiderme. Les différents remèdes naturels sont :

Les huiles

Ces huiles sont à utiliser sous plusieurs formes, notamment sous forme de pommade, gélule ou de crème. Parmi ces huiles, vous avez :

  • L’huile de bourrache
  • L’huile essentielle
  • L’huile d’amande douce
  • L’huile d’ornagre
  • L’huile de soja
  • L’huile essentielle de l’ylang-ylang
  • Huile de coco

Les plantes

Ces plantes sont également utilisées en application sur l’épiderme sous forme de pommade ou de crème. Vous avez :

  • L’aloe verra (gel)
  • Crème de fleurs de sureau

Bain de vapeur 

Il existe une recette de grand mère efficace contre la peau sèche. Munissez-vous d’un sauna facial, puis effectuer le mélange suivant :

  • Hydrolat de rose de Damas
  • 5 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • 3 gouttes d’Huile essentielle de bois de rose

Penchez votre tête au dessus de la vapeur et inhalez celle-ci durant 10 à 15 minutes.

=> Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre guide complet dédié aux appareils sauna pour le visage.

Les bons gestes

La lutte contre l’assèchement cutané passe par les gestes et habitudes du quotidien. Tout commence par le nettoyage ou démaquillage de votre visage. Ici, utilisez toujours des laits nettoyants et veillez à appliquer des lotions ou crèmes hydratantes et protectrices tous les jours après votre bain.

De plus, préférez des crèmes de douche et des savons plutôt neutres (moins acides et faiblement moussants). Utilisez des produits cosmétiques hydratants contenant par exemple de l’urée, du céramide, du dexpanthénol, du propylèneglycol etc.

Par ailleurs, les gommages ne sont pas à exclure, bien au contraire. Préférez des gommages doux avec des masques hydratants. N’oubliez surtout pas de boire suffisamment (½ litres d’eau) et préférez des douches ou bains chauds.

En cas de démangeaison, ne surtout pas gratter la peau au risque de l’infecter. Côté alimentation, mangez équilibré et sin, avec cependant un accent mis sur certains groupes d’aliments riches en vitamine C, E, A, des oligo-éléments et des minéraux.

En hiver, veillez à bien humidifier votre habitation tout en évitant de trop la chauffer (plus de 19°C). 

Ce qu’il ne faut pas faire

Lorsque votre épiderme est asséché, certaines précautions sont à prendre afin de limiter les dégâts. Les savons et bains moussants sont proscrits, y compris de nombreux autres cosmétiques astringents.

En hiver et en été, optez pour des crèmes protectrices (cold crème et crème de jour). De plus, les produits contenants de l’alcool sont proscrits, y compris des vêtements en fibres synthétiques.

FAQ

Comment se maquiller lorsque l’on a une peau sèche ?

Maquiller un épiderme desséché n’est pas si complexe que ça. Pour ce faire, il est important d’avoir un fond de teint adapté à ce type d’épiderme. De plus, les fards à appliquer sur les joues doivent être en crème et évitez de trop poudrer votre visage au risque d’obtenir un effet plutôt plâtré.  

Quel type de démaquillant choisir ?

Lorsque vous avez une peau asséchée, le démaquillage ne se fait pas à l’eau nettoyante. Vous devez utiliser un lait hydratant pour vous démaquiller le visage. De plus, ce lait peut vous servir dans le cadre du nettoyage de votre visage. Après s’être démaquillé, vous devez appliquer une crème de jour protectrice.

Quelle crème pour une peau sèche ?

Les crèmes hydratantes riches en urée, céramide, dexpanthénol, ou en propylèneglycol sont excellentes pour les peaux sèches.

Quelle huile pour une peau sensible ?

De nombreuses huiles essentielles sont parfaites pour un épiderme asséché. Vous aurez le choix entre l’huile de bourrache, l’huile essentielle, l’huile d’amande douce, l’huile d’ornagre, l’huile de soja, l’huile essentielle de l’ylang-ylang, l’huile de coco.

Quel savon pour nettoyer mon visage ?

Les savons neutres ou contenant très peu d’acides sont bons pour nettoyer votre visage desséché. Vous pouvez également utiliser une brosse nettoyante pour le visage, qui aidera à laver la peau en profondeur.